en La Presse en parle

CES 3PL SONT DE VÉRITABLES PRODUCTEURS DE TALENTS

 

Cette année, dans le cadre de notre dossier spécial consacré aux prestataires logistiques (3PL en anglais, pour Third Party Logistics), nous avons choisi d’explorer ce qui constitue toujours leur coeur de métier, à savoir la gestion des ressources humaines. Les chantiers en cours ne manquent pas, comme en témoignent les quelques DRH que nous avons interviewés.

 

Stéphanie Poix Delforge,
PDG d’ACR (Ardennes Copacking Routage)
« L’entretien individuel n’est pas à sens unique »

 

Supply Chain Magazine : Vous êtes une adepte du « management spécifique ». Pouvez-vous nous expliquer en quoi cela consiste ?

Stéphanie Poix Delforge : Avant de créer ma société en 2006, j’étais cadre supérieure à la Poste, où j’ai pu mesurer la relative inefficacité de la « réunionite aigüe ». Je préfère un dialogue direct avec mes salariés, en utilisant l’entretien individuel comme un véritable outil de management. Durant une demi-journée, individuellement, nous abordons tous les sujets, leur plan de carrière, les actions à mener, les évolutions professionnelles, les formations sur mesure à mettre en oeuvre. Chose importante, l’entretien individuel, ce n’est pas que dans un seul sens. Quand tous les entretiens sont terminés, c’est aux salariés, collectivement, de me faire passer mon entretien où on se dit les choses, où ils me font part par exemple de leur souhait de voir l’entreprise se développer dans telle ou telle direction. À partir de là nous décidons d’un plan d’action. C’est très enrichissant.

SCMag : Quel type de décision avez-vous prise à l’issue de votre entretien individuel ?

S.P.D : Il y a 2 ans par exemple, mes salariés m’ont demandé de trouver une nouvelle typologie de clients, pour diversifier nos flux et changer les habitudes. C’est aujourd’hui chose faite avec notre nouvelle sectorisation enfants (créatrice d’univers enfants, marchands de bonbons, etc.). Je leur rappelle souvent que le chef d’entreprise n’est rien sans ses collaborateurs et que la réciproque est aussi vraie; c’est aussi l’avantage d’une petite structure où le dialogue est omniprésent au quotidien. Tous les matins, entre 8h15 et 8h45, nous buvons le café ensemble et nous évoquons toutes sortes de sujets, la politique, l’actualité, les charges sociales. Nos clients apprécient également cette ambiance familiale où chacun se sent responsable.

 

Propos recueillis par jean-Luc Rognon

Source : Supply chain Magazine – Juin 2017 

 

 

TOP 150 des 3PL

TOP 150 des 3PL

Articles récents

Laisser un commentaire

Forum Eco - Son métier fait un carton