en La Presse en parle

Stéphanie Poix Delforge,
Présidente Directrice Générale d’ACR
« Placer le client au centre de la chaîne de valeur »

Stéphanie Poix Delforge, PDG et Fondatrice d’ACR, fait tout pour emballer ses clients, notamment des maisons de champagne. ACR, PME spécialisée dans les colis sur mesure, fête ses 10 ans ce mois-ci.

 

Supply Chain Magazine : Quel parcours vous a conduit à créer votre entreprise logistique ?

Stéphanie Poix Delforge : Je suis née pour entreprendre ! Etre entrepreneur est dans les gènes de notre famille. Mon père a repris en 1987 une entreprise de fabrication de pigments naturels, reprise ensuite par mon frère. Après un bac+5 en commerce en 1991, je suis Responsable d’agence pour une mutuelle, puis suis engagée à La Poste comme Déléguée commerciale courrier colis. Je gravis les échelons, passant Responsable marketing pour la Seine-Maritime, puis Chef des ventes dans les Ardennes, pour gérer une équipe dédiée aux grands comptes sur 5 départements. J’ai proposé à La Poste mon projet d’expédition de colis sur mesure, car le besoin était exprimé parmi mes anciens clients, notamment les maisons de champagne. Il n’a pas été retenu. Aussi ai-je décidé de le développer en créant ACR (Ardennes Copacking Routage) en 2006. J’ai démarré avec une personne en CDD pour embaucher un salarié par an. Aujourd’hui nous sommes 10 salariés, plus quelques CDD lors du pic d’activité de Noël. Le CA à juin 2015 est de 1,4 M€ HT. Nous fêtons nos 10 ans ce mois-ci, avec un nouveau logo, un nouveau site internet et un nouveau slogan Avenir Confiance Réactivité.

 

SCMag: Quelle stratégie a porté la croissance de votre entreprise ?

S.P.D. : J’ai souhaité placer le client au centre de la chaîne de valeur, en répondant à tous ses besoins et en sachant évoluer avec ses demandes et exigences. Les maisons de champagne sont nos principaux clients, il y a aussi des comités d’entreprise, des sites internet, des cellules de marketing opérationnel, des réseaux bancaires… Nous proposons une solution globale : des colis préparés et emballés sur mesure, avec une carte personnalisée et/ou un goodie, bien livrés. Nous appelons ainsi systématiquement les destinataires en cas d’absence ou de problème d’adresse : c’est au logisticien de s’adapter aux destinataires et non l’inverse. Notre seule exigence est la satisfaction de nos clients et des clients de nos clients. A l’origine, nous expédiions beaucoup de cadeaux en entreprise (B2B). Les marchés ayant évolué, la proportion s’est inversée : 80 % de l’activité est à présent orientée vers le B2C. La livraison du B2C est la plus difficile ; mon équipe s’applique autant que moi à établir une relation de proximité. Nous sommes l’image de nos clients. Nous avons toujours le sourire au téléphone : une astuce un petit miroir placé dans un coin de l’écran d’ordinateur.

 

SCMag : Quelles sont les spécialités d’ACR ?

S.P.D. : Nous collectons, stockons, préparons, conditionnons et expédions des colis sur mesure de 0 à 30 kg, sous-traitant le transport auprès de nos prestataires agréés comme Chronopost. Nous expédions près de 1.000 colis/jour en moyenne, jusqu’à 4.000 colis lors des pics. Toute commande passée avant 15h est livrée à J+1 avant 13h dans toute la France, avec une tarification unique au poids.

 

SCMag : Qu’est-ce qui vous enthousiasme en tant que PDG ?

S.P.D. : J’ai la satisfaction de répondre moi-même aux besoins des clients en toute autonomie. Le plus passionnant est de manager mon équipe. J’ai embauché des personnes sans qualification et je les fais évoluer. L’âge moyen est de 26 ans. Je ne suis rien sans eux, ils ne sont rien sans moi ! Aussi j’ai mis en place diverses motivations: financières (épargne salariale), des primes « magiques » en fi n d’année, cadeau d’anniversaire (places de concert, massages…)

 

SCMag : Comment appréhendez-vous l’égalité professionnelle homme-femme ?

S.P.D. : A poste égal, une femme sera aussi compétente qu’un homme. Nous apportons des atouts, dans la gestion humaine, par notre franchise, notre sensibilité et notre sens du détail. Il faut se battre et prouver ce qu’on est capable de faire 3 fois plus que les hommes. Je l’ai fait en tant que cadre supérieure à La Poste. Mais les temps changent. Le plus important dans le monde entrepreneurial, homme ou femme, c’est de faire ce qu’on dit, dire ce qu’on fait et assumer ses erreurs. J’incite celles et ceux qui ont envie d’entreprendre à aller sur un créneau qui n’existe pas encore pour se battre sur un concept, et non sur une marge.

 

« J’ai la satisfaction de répondre moi-même aux besoins des clients en toute autonomie. Le plus passionnant est de manager mon équipe. »

Source : Supply Chain Magazine – Octobre 2016

 

Articles récents

Laisser un commentaire

Equipe ACR Logistique